mercredi 3 octobre 2007

Quand c'est pétole que ça souffle pas...

C'est une quetion qui est récurrente sur tous les forums de kite depuis des millénaires: Quelle voile est THE ABSOLUTE WEAPON, ou l'arme absolue quand il n'y a Quasiment pas de vent??
Je me propose de vous dresser un tableau des différents courants de pensées sur la question.

Vème siècle avant JC, Le philosophe Grec Platon, après son exile eut une révélation.

Pour lui la solution à la pétole devait passer par une aile extrémement légère, d'une taille proche de 20m2 et munie d'un Border Choquer pour pouvoir augmenter sa plage d'utilisation. Il alla donc acheter à son shop préféré la Flysurfer Sylver Arrow... le problème, il paya très très cher... Pas loins des 2500 euros...Il sorti alors sa célèbre citation: Bon, c'est cher mais avec ma speed2, je prends qui je veux".



La seconde solution imaginée par un grand esprit nous vient d'une région de Chine. Confucius, ayant marre de se taper 1 heure de route pour ne même pas pouvoir rouler eu la présence d'esprit de se dire qu'une Blade, voile rapide et avec du lift, sur laquelle on metterait 50m de ligne se comporterait à merveille dans la pétole.

C'est ce qu'il fit alors immédiatement sur sa Blade IV en 8,5m2 et là, O émerveillement, ça marchait nickel et alors que tous ses potes s'ennuyaient à mourrir, Confucius tirait des bords de fou. Il ne divulgua son secret que bien plus tard...


Puis les siècles et les millénaires passèrent sans grand chose qui se passe. Certes Ozone sortait tous les ans une nouvelle voile avec plus de pop, plus de vitesse dans les virages mais au final il ne se présentaient pas de véritables autres solutions que celles envisagées par les deux piliers de la philosophie.
C'est alors qu'Albert Einstein eu un éclair de génie encore plus fulgurant que celui qu'il a eu quelques temps plus tôt.

Il se dit que si un gros Buggy pouvait rouler très vite dans peu de vent avec une voile très performante à Haut ratio, pourquoi pas lui avec son mountainboard. Il acheta alors illico une voile très performante, de 15,4m2 chez un cousin à lui, Wielfried U-turn. Pour lui c'était le panard et déclara: "c'est trop de la bombe!!"



Enfin, plus près de nos temps si particuliers, à l'heure de la communication globale, un dernier homme d'esprit réfléchissait encore à ce problème qui tortura des générations entière de cerveaux brillants.
M.Pokora, connu aussi parce qu'il chante de temps en temps, se dit: "ok, les solutions de mes prédécesseurs sont pas mal, le problème c'est que rien pour l'instant ne me permet de rouler lorsque le vent est inférieur à 4km/h".

Et M.Pokora tourna légèrement sa casquette comme il le faisait toujours lorsqu'un problème insoluble se scotchait à sa pensée. Il émit alors ce fameux théorème utilisé en physique quantique qui énonce qu'en cas de pétole rien ne vaut une Nasawing de 21m2 et 30m de ligne.


Voilà un peu d'éducation ça fait jamais de mal... Tout ça pour vous dire qu'il n'existe pas réellement de solutions miracles et qu'il faut toujours s'attendre à en baver en cas de pétole. On peut aussi jouer sur ce qui roule, un buggy démarre plus tot qu'un MTB mais plus tard qu'un vélo. On peut aussi faire un régime ou alors se couper un membre pour gagner du poid...

1 commentaire:

raph a dit…

ahhhhh la Sylver Arrow je ne crois pas avoir vu une aile aussi belle
un type c'est pointé avec ça cette été sur la plage, les boudineux dégonflaient pour voir s'il y avait du vent au bar des flots bleus et lui a pu tirer des bords tranquile en bermuda chemisette et chapeau colonial jusqu'à la tombée de la nuit
la classe