dimanche 26 octobre 2008

Représentation de la CKC sur les spots de cervolants de traction aquatique

A la CKC, on a des mecs qui sont prêts à aller représenter la communauté partout où il y a de l'action. Et samedi, l'action se passait en baie d'authie, là où les phoques se baignent et surtout là où les T2K ont leur spot de flat (ça veut dire spot avec de l'eau sans vagues) favori. Le rendez-vous était donc donné à Chantilly (Will, Doudou et moi). Ludo nous rejoindra par la suite ainsi que de Smoothy man qui fera une brève apparition en mountain-board (test slingshot oblige). Chantilly, samedi matin, 10h, en plein marché. C'est pas évident de rentrer le matos de 3 mecs inorganisés et bordéliques (ou plutôt devrais-je dire boardéliques ! ah ah ah) même dans une grosse voiture allemande. Mais ça l'a fait en forçant comme des boeufs. L'apport du Kite and meuskeul fut essentiel dans cette entreprise, et ça nous a carrément super bien préparé pour nous mettre à la flotte.

Arrivée à Berck à côté du phare une vision de rêve : de l'eau, du ciel, du soleil, du bleu et encore du bleu et de l'eau et du ciel bref du bonheur... Par contre pas énormément de vent. Allez, 8knots à tout péter ce ne sera pas assez pour naviguer sur l'eau et à peine sur le sable. Pas grave, on y va quand même. Le temps de mettre la combi et je suis déjà dans l'eau...me*de elle est SUPER froide ! et pas salée du tout. Will papote un peu avec tout le monde et doudou s'entraîne sur les 360. Ludo profite de l'air marin.

Entre temps, les T2K nous rejoignent, Juan, Javier et l'Arracheur (prononcer RRRRRouane et RRRRRavière et plus simplement le Arracheur). Pas trop au taquet à cause du vent faiblard ça papote gentiment de matos.

Pour moi la flotte c'est une grande première. J'en avait déjà vu en bouteille au super marché mais là y en a carrément beaucoup. C'est froid, ça mouille et on coule dedans. C'était pas gagné d'avance mais en réalité c'est super facile de tirer ses premiers bords. D'accord, la remontée au vent se fait à pied ou en nage tractée mais y a rien de compliqué. Pendant que je buvais l'authie, Will et Doudou géraient carrément bien leur job. Javier, Juan et le Arracheur titillaient mes sens visuels en enchaînant les acrobaties. Je me suis dit, tout en mangeant du sable, qu'un jour ce sera mon tour. Sur la photo ci-dessous on voit les phoques en train de faire du gras ! D'ailleurs les méchants T2K les ont fait fuir. Encore des gens qui ont jamais regardé bibi-phoque à la télé. Un scandale.

Tout ce bonheur n'a pas empêché Ludo de sortir le buggy et d'écraser le pâté sur le mur avec sa grosse blade et son buggy. Il a littéralement labouré la plage.

Enstein avait dit : "dans l'univers il y a en réalité 2 constantes fondamentales : la première c'est la vitesse de la lumière, la seconde c'est que lorsqu'on passe 5 heures dans la flotte, ça caille grave". (notez ça les étudiants !!) Donc, en vertu de cette loi, je sors de la flotte et enchaine direct avec une ptite session de mountainboard des sables l'histoire de me réchauffer et surtout de me la péter. La manta, son border/choquer a donné immédiatement des idées à Ludo qui a immédiatement voulu la tester en mountainboard.

Puis à Doudou pas super rassuré à l'idée de sortir 12m2 dans 17knots... Mais Doudou, même s'il a peur il y va quand même. Et là on a eu droit à du Doudou de chez Doudou toujours prêt à représenter les marques pour lesquelles il bosse. Bref, un bon placement pour un chef d'entreprise soucieux de l'image de ses produits.

Tombée de la nuit, les photos prises au flash ça fait super pro-rider à tendance engagée.

Doudou calmé, on retourne aux caisses en profitant d'un moment de plénitude autour d'un bon kinder bueno. Will épuise ses dernières forces pour tout rentrer dans la grosse berline Allemande tandis que Ludo s'imagine déjà en combinaison Ruben Lenten en train de faire fuir des phoques. Retour à Chantilly, pas un mot n'est prononcé, on est tout repu comme après une bonne choucroute bien grasse suivi d'un dessert avec plein de crème. C'était bon.

Le lendemain matin, réveil à 6h15 (ouille ouille ouille...). Antho doit passer nous prendre dans son van VW T4 qui ferait baver plus d'un rider. Attention, c'est du van de compète, siège avant pivotant, jerricane de flotte intégré, petit surfer qui pendouille sur la vitre avant, gros son, etc.etc.etc. Le temps de s'émerveiller devant cette merveille du monde et nous nous retrouvons à le Crotoy, en combi et en train de serrer la main à des T2K. (on voit sur la photo ci-dessous Nono, Beber, Antho et Will). Will est songeur, c'est comme s'il avait des soucis. Doit-il prendre 12 ou 9 ? 9 ou 12 ? Bref il est pas content.

Le spot du Crotoy est beau et gigantesque. Le dépaysement est total, on aperçoit en face des ptites maisonnettes et au loin le large de la mer manche. Le bled en lui même est assez sympa avec des chasseurs à tous les coins de rue. Bref, des gars comme nous qui aiment la nature et lui prouve à chaque coup de fusil. Le spot est bondé comme bombay (ah ah ah) mais il est tellement gigantesque et sans vagues que même des burnes avec un harnais, une planche de kite 2005 et des caissons tout pourraves comme antho et moi ne gênent personne.

La session nous a littéralement achevée. Will faisait son fier au large tandis qu'Antho et moi tirions nos bords avec plus ou moins de réussite. La venom a bien rempli son job, faut dire qu'avec environ 30knots dans les claques fallait pas sortir très gros pour avancer. Fin de session, nous mangeons nos excellent sandwitch Shopy dans le van d'antho en profitant pleinement des sièges pivotant. Dehors, les derniers kiteux quittent (mais c'est pas possible !! j'arrache tout en jeu de mot) le spot avec des yeux tout brumeux mais remplis de belles images. Le vent continue de souffler et un petit crachin rafraichit l'atmosphère.

La mer c'est bien mais faut pas s'éloigner de nos racines donc retour à Chantilly sur notre bon vieux Hippodrome d'amour. Une bonne partie de la communauté est rassemblée autour du rocher. Le vent est cantillien du sud-ouest (c'est à dire pas mal pourri). Kricetof, Simon, Vivien sont là. Ca fait plaisir de les revoir après notre expédition au confins de l'univers.

Simon et sa nouvelle voile semblaient essayer de se dompter l'un l'autre. Et vivien, avec toujours la même classe naturelle, roulottait gaiment sous le ciel gris et le vent pourri de Chantilly.

Il va falloir s'habituer à cette voile rouge, la Best nemesis 2005 de Simon en plein réglage. La communauté planche actuellement sur le sujet suivant : A quoi servent les 5 points d'attache sur le bord d'attaque : est-ce uniquement pour intégrer une 5ème ligne ou est-ce pour faire un système SLE un peu comme sur les nemesis 2007. Bref, un beau sujet.

Toutes les photos sont là : ICI ! et pas là... mais bin ICI

7 commentaires:

Doudou a dit…

quel texte!! et quelle session!! cétait vraiment top!!

will a dit…

Super resumé du samedi :)

francois a dit…

C'est bon, dimanche aussi c'est fait !!

Dr Roots a dit…

Olala la photo de la board Xshape là
c'est Skully qui va être content !!!!

Anonyme a dit…

y'en a qui font du bô boulot, y'a pas a dire!!!!

MUM a dit…

EXCELLENT!!!

Ludo a dit…

Vraiment bien sympa cet article et ces photos, je vois aussi que vous avez bien profité de tout le WE bande de VEINARD!!!